«Pour moi, le fait de découvrir que je suis capable de bien plus que je ne le pensais était fantastique.»
Nouveau départ - Un film sur Ingeus (Nov 2011)

Actualité

Novembre 2013 – Préface de Daniel Sieber, CEO Ingeus SA

Prenez tout simplement un raccourci.

«Pour nous, avoir recours au service de placement Ingeus sera toujours la dernière démarche envisagée en termes d’intégration sur le premier marché du travail», m'expliquait récemment une spécialiste expérimentée. Cela confirme mon impression selon laquelle, tout ce qu'Ingeus a prouvé depuis 4 ans, au travers de ses résultats reste peu clair, y compris pour les spécialistes.

Parallèlement à toutes les offres classiques de réinsertion, il existe une approche plus rapide qui fonctionne bien en Suisse. Nous avons démontré que notre méthode Ingeus permet de réinsérer directement et durablement 35% de l'ensemble des rentiers et rentières AI sur le premier marché du travail. Ce groupe important n'a pas nécessairement besoin de toutes les autres mesures longues et coûteuses de réinsertion.

Bien que la moitié de ces postes concerne un taux d'occupation de 20 à 50%, l'influence d'un placement réussi sur l'état psychique individuel et le bien-être est évidente. Et cette influence est sans nul doute aussi importante que celle d'un emploi protégé en atelier ou d’une autre mesure classique de développement sous surveillance et encadrement.

Ingeus ne propose pas uniquement une opportunité pour sortir du système de rente, mais une offre globale unique en son genre.

Les mesures classiques existantes sont aussi amplement justifiées pour toutes les autres personnes qui présentent un handicap, comme le montre notre histoire de la réussite d'une intégration professionnelle dans le présent Ingeus Inside.

Une perception différenciée des offres d'insertion professionnelle et une discussion ouverte, y compris sur le critère de rentabilité, est bénéfique aux rentiers, mais aussi aux chômeurs et aux bénéficiaires de l'aide sociale.

Avril 2013 – Préface de Daniel Sieber, CEO Ingeus SA

Apprendre tout au long de la vie

Mon amie avait stocké ses diplômes et certificats quelque part dans la cave. Lors d'une candidature présentée récemment, elle a donc dû descendre dans les profondeurs de la maison et les rechercher dans des cartons et classeurs poussiéreux.

Ce qui n'est guère étonnant considérant que ces documents avaient été établis il y a presque trois décennies.

«Que signifient pour toi, en tant qu'employeur, des diplômes qui datent de la fin des années 80 lorsqu'une personne te présente sa candidature?», voulait-elle que je lui explique. Ils signifient uniquement que la personne en question a achevé un jour des études ou a appris quelque chose; ils donnent éventuellement une indication sur ce que cette personne pourrait apporter à notre entreprise.

Notre ancien client R. A. de Zurich a fait ses études supérieures en Iran et acquis des qualifications professionnelles qui ne se reflètent guère dans le certificat de travail. C'est seulement la possibilité de prouver ses capacités et son aptitude personnelle dans le cadre d'un travail quotidien dans un bureau d'architecture qui lui ont permis une réinsertion malgré tous les obstacles. Monsieur N. voulait un travail et il a su convaincre une entreprise de ses qualités lors de sa recherche bien que tous les certificats et diplômes ne correspondaient pas aux standards de nos attentes.

Il s'agit d'une évidence : en tant qu’être humain, nous sommes plus que le cumul de diplômes et documents. Nous constatons très fréquemment que la fascination, voire la passion pour une activité déterminée ouvre les portes à une nouvelle orientation, y compris si des certificats de formation aux compétences requises font défaut.

La propension d’employeurs à se laisser avant tout convaincre par des preuves effectives de performances nous réjouit. Dans ce contexte, il est naturel qu'un employeur attende d'un candidat qu'il présente les aptitudes nécessaires au poste spécifique décrit et les maîtrise. Et il est clair que nos clients qui possèdent des expériences de vie et professionnelles validées doivent pouvoir bénéficier des mêmes chances.

Nous nous situons tous dans un processus d'apprentissage tout au long de la vie. Et nous nous perfectionnons tous chaque jour.

Juin 2011 - réussit grandiose pour Ingeus UK

Nos collègues de l'Angleterre et de l'Ecosse ont initialisé leur programme professionnel avec succès dans les 7 régions. Plus d'informations ici

Mai 2011 - Thérèse Rein parle lors de la conférence du G20

Ingeus a eu l'honneur de participer à la grande conférence réputée du G20 organisée par la «World Association of Public Employment» (WAPES) et «Pôle-Emploi».

Thérèse Rein se félicite de la tendance croissante vers une collaboration des gouvernements avec des services de placement privés tels que Ingeus. La flexibilité des services de placement publics s'en trouve augmentée et de nouvelles voies peuvent être ainsi trouvées pour réintégrer un grand nombre possible de personnes dans la vie active. Une collaboration entre les pouvoirs publics et les prestataires privés basée sur des indicateurs clairs, une gestion excellente des prestations et des rétributions orientées vers les résultats caractérisent sous forme croissante la structure des prestations sur tous les marchés de l'emploi.

Mai 2011 - Conférence de la Commission de l'U.E. à Bruxelles «Systèmes de profils pour une intégration effective sur le marché du travail»

Les experts du «Public Employment Sectors PES» (ORP, centres publics de placements, etc.) de différents pays européens, des experts académiques, des représentants de l'U.E., ainsi que des membres du groupe Ingeus et de Ingeus Suisse – en tant qu'unique offrant dans le domaine du placement - ont participé à cette conférence. Les systèmes de profils des différents pays ont été discutés, des expériences échangées et des contacts noués, ce qui a donné lieu à un échange d'expériences couronné de succès.